Retour

Atelier sur le partenariat public-privé en matière de formation professionnelle

ATELIER PPP

L’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), établissement public en charge de la mise en œuvre du programme de coopération « Compact II » conclu entre le Gouvernement du Royaume du Maroc et le Gouvernement des Etats Unis, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC), a organisé, le 26 février 2019, un atelier sur le partenariat public-privé (PPP) en matière de formation professionnelle et ce, en présence d’experts de différents horizons.

Cet atelier avait pour objectifs d’approfondir la réflexion au sujet des modèles de gestion en PPP des établissements de formation professionnelle (EFP) et de capitaliser sur les bonnes pratiques développées en la matière par le système national de formation professionnelle (gestion déléguée, cogestion, gestion par une association) en vue de la conception de modèles innovants et plus appropriés à promouvoir dans le cadre du fonds « Charaka ». La finalité est de permettre aux EFP d’être à la hauteur des exigences requises en matière de qualité de la formation, de souplesse et de réactivité par rapport à la demande en compétences et d’anticipation des changements et des nouveaux besoins.

Pour rappel, la création du fonds « Charaka » s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’activité « Formation professionnelle » qui vise principalement le développement et l’amélioration de la qualité de la formation professionnelle et le renforcement des liens entre l’offre et la demande en compétences, à travers la mise en place d’une nouvelle génération d’EFP tirée par la demande du secteur privé.

En effet, le fonds « Charaka », doté d’une enveloppe financière globale de 100 millions de dollars, appuiera des projets de création ou d’extension de centres de formation professionnelle gérés dans le cadre d’un PPP, ainsi que des projets de réhabilitation de centres publics de formation professionnelle et leur reconversion d’un modèle de gestion classique en un modèle de gestion en PPP qui répond à une demande en ressources humaines du secteur privé.

Modéré par M. Mohamed Fikrat, membre du Conseil d’orientation stratégique de l’Agence MCA-Morocco où il siège en tant que représentant du secteur privé (CGEM), cet atelier a connu la participation du Secrétaire Général du Secrétariat d’Etat chargé de la Formation Professionnelle, du Directeur Général de l’Agence MCA-Morocco et du Directeur résident de MCC au Maroc qui ont unanimement mis l’accent, dans leurs allocutions d’ouverture, sur l’importance d’une implication plus forte des organisations représentatives du secteur privé dans la gestion des établissements de formation professionnelle, relevant que le PPP est un facteur déterminent dans l’adéquation de l’offre de formation aux besoins du tissu productif.

Outre l’exposé des différents modèles de gestion en PPP des EFP initiés au Maroc, par des représentants du Secrétariat d’Etat chargé de la Formation Professionnelle, du Secrétariat d’Etat chargé de l’Artisanat, de l’Economie Sociale et de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), cet atelier a été marqué par la présentation de plusieurs expériences pratiques d’implication avancée des professionnels dans la formation professionnelle toute la chaîne de valeur depuis l’identification des besoins du marché de travail jusqu’à l’évaluation de la formation et l’insertion des lauréats.

Les aspects liés au financement, à l’autonomie de gestion administrative et financière, à l’engagement du partenaire privé, au suivi et à l’évaluation ont été également au cœur du débat.

Lettre d'information

Stay informed - subscribe to our newsletter.
The subscriber's email address.